Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/a829d0d4029fecec82a62ac628b2c41a/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/a829d0d4029fecec82a62ac628b2c41a/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
lautrefabrique architectes | Inauguration nouveau siège Korus

lautrefabrique architectes

Inauguration nouveau siège Korus

Les 18 et 19 septembre 2018, le Groupe Korus inaugurera son nouveau siège social.

L’occasion pour nous de revenir en détail sur ce projet enthousiasmant.



RESTRUCTURATION DU SIÈGE SOCIAL DE KORUS


Engagée dans la transformation de son espace de travail en un lieu de vie et de partage, Korus, une entreprise familiale dauphinoise qui prend soin de ses collaborateurs, repense son efficacité collaborative, établit les nouveaux paradigmes du travailler ensemble.
En février 2017, sur la base d’un cahier des charges développé en ateliers par la communauté Korus, définissant les ambitions du projet, le positionnement stylistique et conceptuel ainsi que l’emplacement des différentes typologies d’espaces, Lautrefabrique Architectes developpe les idées des collaborateurs tout en s’affranchissant des nombreuses contraintes techniques du bâtiment.
Auparavant dispersée dans un bâtiment tout en longueur sur 2 étages, Korus souhaite investir son ancien hangar de stockage pour rassembler ses collaborateurs dans de nouveaux espaces propices à l’épanouissement et la créativité de ses salariés tout en faisant de son siège social la vitrine de son savoir-faire : l’aménagement d’espaces tertiaires.
Le projet doit avant-tout répondre aux quatre enjeux majeurs suivants :
• Concevoir des espaces de travail innovants, modulables, flexibles, ouverts et partagés,
• Faire évoluer la culture d’entreprise de Korus en stimulant la créativité, en développant la fierté d’appartenance des collaborateurs, en favorisant la cohésion et le bien-être des équipes,
• Créer une dynamique de partage et d’exemplarité, une expérience de la marque Korus avec les visiteurs, clients et partenaires en faisant de ce lieu un showroom vivant du savoir-faire du groupe,
• Valoriser le patrimoine du bâtiment en pensant recyclabilité, économies d’énergie et valeur d’usage dès la conception.
Grâce au travail réalisé en amont par les volontaires de Korus, Lautrefabrique bénéficie d’un outil de programmation inédit, réduisant considérablement l’importance des discussions en amont sans lesquelles un projet ne peut pas trouver sa vérité. Les images à priori de l’ensemble des ambiances, teintes et mobiliers ayant été clairement arrêtés, les architectes se s’employent à révéler et mettre en scène les valeurs terriennes revendiquées par Korus, telles que nature et authenticité par un ancrage dauphinois du projet que ce soit dans l’utilisation d’un registre formel reprenant les claires-voies des séchoirs agricoles du territoire ou bien en recourant aux teintes des bâtiments en pisé de la vallée ou des forêts environnantes. En démontrant que la réutilisation et la réhabilitation de bâtiments existants, le recyclage de certains de leurs éléments, sont une alternative probante à la démolition re-construction, les architectes entendent s’inscrire dans un cercle vertueux éco-responsable.
”Jouet” d’une grande communauté le projet Korus longtemps fantasmé prend enfin corps. Les maïeuticiens de Lautrefabrique s’emploient à solutionner et concrétiser la profusion de désirs issus du cahier des charges collaborative. La création d’une maquette numérique détaillée, qui au fur et à mesure des validations du comité de pilotage bi-mensuel, s’enrichie des propositions des architectes jusqu’à devenir un fichier BIMX, permettant à chacun de se balader virtuellement dans son futur espace de travail depuis une tablette ou son PC.



LE HANGAR

Juillet 2017, l’entrepôt de stockage est minutieusement déconstruit, les éléments recyclables tel que le bardage sont remisés, seule charpente et couverture sont conservées. Profitant de la création d’une mezzanine en ossature métallique traditionnelle avec plancher collaborant, la charpente est renforcée de manière à répondre aux exigences des dernières réglementations et au sur-poids occasionné par la mise en place du complexe isolant revêtu d’une membrane.
Les façades latérales sont remplacées par des murs à ossature bois revêtus d’un bardage en douglas pré-grisé aux ondes verticales aléatoires. Des baies regroupant les fenêtres du rez-de-chaussée et de la mezzanine scandent ces façades. Celle située au sud est constituée d’un mur rideau toute hauteur, protégé par des brise-soleils motorisés, quand celle au nord regroupe les équipements de ventilation dissimulés par des portes coulissantes en caillebotis galvanisé en partie basse et des ventelles bois en partie haute.
Lautrefabrique recourt à la métaphore de l’arbre pour répondre aux impératifs de flexibilité du programme et fait installer dans l’axe du hangar, sous le faîtage, les organes vitaux, les sanitaires, les gaines de distribution et de ventilation. Ils sont le tronc dont les branches plus flexibles innervent les stations de travail, feuilles mobiles et détachables, facilement déplaçables ou remplaçables.
En raison de la faible hauteur du hangar, la surface de plancher créée en mezzanine ne peut être exploitée jusqu’aux façades latérales. Des caissons techniques renfermant et distribuant l’ensemble de fluides nécessaires au rez-de-chaussée mettent à distance réglementaire lde la façade les postes de travail tout en ménageant une banquette aux multiples usages.
Au centre du hangar un escalier amphithéâtre – composé à l’instar de celui de secours de panneaux de placage multiligne Baubuche – fait office de forum, utilisable pour des réunions informelles aussi bien que pour des présentations en assemblée. L’écran géant suspendu à la charpente est alors descendu, la table ”brouette” située au pieds des gradins déplacée. De part et d’autre de l’amphithéâtre de larges tablettes fixées au garde corps permettent d’accroître la capacité de l’auditoire.
L’amphithéâtre offre des points de vues spectaculaires sur la vallée, plonge sur l’espace de travail à double hauteur tant fantasmé lors des ateliers participatifs. Une forêt de cônes aux teintes sylvestres, suspendue aux dessus des bureaux, permet de réduire les temps de réverbération et d’affaiblir le niveau sonore perçu aussi bien dans l’espace considéré que dans les espaces voisins ouverts.
Les études d’acoustique confiées à DB silence ont conduit à installer d’importantes quantités de matériaux absorbants pour compenser la dureté des matériaux laissés volontairement bruts et visibles et l’absence de faux-plafond classique. La moquette, sélectionnée parmi les plus performantes du marché, les pans de revêtements de tissus acoustiques, tantôt dissimulés derrière des tasseaux Baubuche pour les petites salles de réunion, tantôt utilisé comme pin board au dos des mobiliers paravent, satisfont au niveau de confort acoustique escompté.
Lautrefabrique développe des ”sets” d’aménagement permettant à chaque groupe de collaborateurs de choisir la typologie des meubles-écrans de rangement, les teintes des ”ciels” acoustiques, ou celle du plan de travail de son bureau.
L’ambiance générale de l’entrepôt, retranscrit l’esprit ”Rural Chic” des images sélectionnées par les collaborateurs, certains matériaux sont détournés, tubes de chauffage acier en guise de goulottes électriques, d’autres anoblis comme les panneaux d’OSB des façades bois lasuré d’un léger gris chaud. Les organes de ventilation, les chemins de câbles, la sous-face des bacs collaborants, la charpente métalliques sont laissés apparents contribuant à l’aspect industriel recherché.
Trois grandes salles de réunions, implantées contre le pignon aveugle du bâtiment existant, permettent de réunir 16 personnes dans la Grange, 10 dans le Fenier et 8 dans le Séchoir. Le Couvoir est un salon confortable avec canapé et fauteuils pour des réunions manageriales déconctractées. Les Refuges situés dans le prolongement de l’amphithéâtre sont des cabines acoustiques pour 2 à 4 personnes. Quatre Silos, de forme octogonale, revêtus des tôles de bardage du hangar d’origine, s’utilisent comme box de confidentialité pour une à trois personnes. Ils sont répartis sur les deux niveaux du hangar. L’Anti-Moulin est un espace de concentration partagé dans lequel les téléphones ne sont pas les bienvenus et le silence de rigueur. La création de cette espace de repli, plus silencieux permet à l’open space de rester un espace d’échanges et de communication. Conçu spécialement pour ce projet par Lautrefabrique, deux bancs installés en vis à vis, dont les hauts dossiers et se rejoignent pour former de petites alcôves semi-ouvertes sont dédiés aux échanges sans confidentialité. Les tasseaux de chêne massif, ”boutonnés” sur une ossature métallique dissimulent un complexe acoustique absorbant. Une de ses Cabanes est installée à proximité des salles de réunions de la mezzanine, l’autre dans la Ruche.



LA RUCHE

Janvier 2018, le hangar réceptionné, les bureaux du bâtiment existant sont libérés, les cloisonnements et faux-plafond déposés, l’aménagement des espaces récréatifs et de restauration débutent. Le fonctionnement de ces espaces a fait l’objet d’une réflexion approfondie par un groupe de volontaires dédié. La Ruche est la ”place du village”, un espace multi-usages et polyvalent pouvant accueillir une quarantaine de personnes pour tous types d’activités et ce à toute heure de la journée : accueil des visiteurs, réunion formelle ou informelle, pause déjeuner, événementiel, détente ou séances de travail.
L’accès au siège de Korus et à sa direction régionale située au premier étage continue à se faire par le pavillon central. La porte d’entrée franchie, le visiteur est happé par une vue panoramique à couper le souffle dominant une vallée pittoresque et préservée, bordés d’est en ouest par les massifs de la Chartreuse et du Vercors, cadrant en son centre l’échappée vers Grenoble et la chaîne de Belledone.
Un très long bar, aux extrémités cintrées, à la piste en étain et au corps revêtu des tôles de bardage de l’entrepôt, symbolise la volonté disruptive de ce projet pour lequel banque d’accueil et logo de la marque sont proscrits. La façon d’accueillir les visiteurs au sein du nouveau siège de Korus est entièrement repensée. La grande majorité des visiteurs est désormais reçu dans la Ruche et n’a pas à aller dans le Hangar simplifiant les protocoles sécuritaires et favorisant les interactions entre visiteurs et employés de Korus. Trait d’union entre deux séquences d’accueil, le bar regroupe toutes les fonctions nécessaires à son multi-usage. Il dissimule le poste de travail accueil-standard-conciergerie, les rangements idoines et un office composé de plusieurs frigos et placards installés sous un plan de travail équipé d’un évier.
Utilisable pendant toute la journée comme un lieu d’échanges informels, à l’heure du déjeuner La Ruche devient le réfectoire des salariés. Ils accèdent aux réfrigérateurs et fours à micro onde qui sont dissimulés derrière des volets roulants à lattes de bois maintenus fermés durant la journée. La cuisine se situe à l’arrière de la carrosserie d’un Tub Citroën. Évoquant aussi bien le truck-food cher aux start-up que la fourgonnette multi-services qui sillonnait les campagnes jusqu’à la fin des années 70, le tub a suscité l’enthousiasme d’un petit groupe de collaborateurs passionnés qui se sont démenés pour le dénicher, le faire découper et l’installer. Les bacs de recyclage sont contre la façade, face à la cuisine.
La Ruche dispose d’alcôves spécifiques, l’Atelier, destiné à la créativité, aux travaux manuels, à la stimulation de la créativité et à l’innovation et l’Outillerie dédiée à l’exposition et la consultation de matériaux, de livres, etc…
Les espaces de convivialité de La Ruche se prolongent à l’extérieur par une série de terrasses, une petite au nord, fort apprécié en été, une plus conséquente au sud, comportant des emmarchements béton orientés sur la vallée, une ombrière exprimant la quintessence de cette incroyable connexion avec le grand paysage lié à la situation exceptionnelle du site.
_______________________________________________________

UNE CONCEPTION 100 % COLLABORATIVE

Convaincu qu’un concept d’aménagement n’est réussi et performant que s’il correspond à la culture de l’entreprise, que s’il prend en compte les besoins de l’ensemble des collaborateurs, Korus a choisi de faire appel à tous les collaborateurs volontaires pour imaginer et créer ses espaces, comme il le propose à ses clients dans ce type de projet.
Ainsi, près de 40% des collaborateurs du siège se sont mobilisés sur la base du volontariat pendant plus de 6 mois pour écrire le cahier des charges de conception.
6 groupes de travail ont été constitués autour des thématiques suivantes:
• Digital & Communication,
• Restauration,
• Atelier et Matériauthèque,
• Parcours visiteurs,
• Ambiance et Style,
• 5 R (Réduire, Réutiliser, Recycler, Réemployer et Réparer).


 DES ESPACES PENSÉS SELON LE CONCEPT D’ACTIVITY BASED WORKING

Des espaces pensés selon le concept d’Activity Based Working
Le concept de réaménagement de l’entreprise a ainsi capitalisé sur son environnement naturel (le siège social du groupe Korus est situé sur les hauteurs du petit village isérois de la Murette sur le flan méridional de la colline de Bavonne, sans besoin d’artifices à l’heure où la biophilie a envahi la conception des espaces tertiaires.
Une connexion et une immersion dans la nature ont été les maîtres mots du projet.
La volonté de Korus était de constituer un cadre de travail et de vie partagée convivial, sain, simple et hospitalier comme l’est la campagne.
A l’intérieur, le Hangar se décompose en plusieurs espaces inspirés du concept d’«activity based working », qui a pour objectif de créer un environnement de travail non plus basé uniquement en terme de poste de travail mais en fonction des activités réalisées : à chaque activité, son lieu adéquat.
La majorité des collaborateurs a cependant souhaité conserver un poste attribué contrairement au concept du « desk sharing » mais la mobilité et l’échange ont été encouragés et favorisés par la disparition des bureaux cloisonnés et fermés, et la proposition d’espaces à usages spécifiques (conversations téléphoniques, réunions, concentration, échanges informels, détente) en plus des open spaces.
Ces lieux ont été conçus comme de véritables outils utiles à chaque étape d’un projet, ils favorisent tantôt la réflexion et la concentration tantôt l’échange, la stimulation et la créativité.


BIEN-ÊTRE ET QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL AU CŒUR DU PROJET

Bien-être et Qualité de vie au travail au cœur du projet
Korus dispose en périphérie de son siège social de 24 000 m² de terres arables. Une partie est consacrée à la production de fruits et légumes par un maraîcher qui propose des paniers chaque semaine. Les collaborateurs ont également la possibilité de cultiver leur propre potager sur 100 m², souhait émis par une vingtaine d’entre eux.
Afin que les collaborateurs puissent se détendre, travailler dehors ou pratiquer une activité sportive, un parcours extérieur axé sur le bien-être, le sport et la santé a été créé. De 15 minutes de détente ou de marche lors d’une pause ou d’un walk and talk (réunion en marchant) à 2 heures de sport intensif, l’espace a été imaginé pour répondre à tous les usages possibles. Ainsi, quatre ilots de trois agrès chacun ont été installés sur lesquels les collaborateurs peuvent travailler à la fois leur agilité, leur vivacité et leur force.
Au centre, une zone de sports collectifs avec table de ping-pong, terrain de foot, de pétanque, de basket et de badminton a été implantée.
Korus a profité de ce projet pour mettre en place le télétravail dans le groupe pour favoriser l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Cette décision a aussi pour objectif d’attirer les meilleurs talents qui peuvent être dérangés par la distance entre le siège du groupe et les deux agglomérations les plus proches, Lyon et Grenoble.


EN CONCLUSION

Le projet de restructuration du siège social de Korus a permis d’augmenter le nombre et la diversité des positions de travail, tout en diminuant de près de 50% la surface par collaborateur. La surface totale des espaces de travail partagés (salles de réunion, espaces de concentration, box, etc…) a quant à elle été multipliée par 3 sans compter la création de la Ruche, un espace de plus de 300m² dédié à la restauration, la détente, la lecture, la créativité.
• Surface aménagée 1 410 m²
• Postes de travail 110
• Phase conception printemps 2017
• Travaux phase 1 juillet > décembre 2017
• Travaux phase 2 janvier 2018 > mai 2018
• Livraison juin 2018


LE GROUPE KORUS

• Activité : Ingénierie du bâtiment commercial et tertiaire
• Métiers: Stratégie & Design – Contractant général – Mobilier & Agencement -SAV & Gestion Technique
• Date de création : 1991
• Effectifs : 250 collaborateurs
• Implantations : 11 Directions en Europe
• Chiffre d’affaires 2016 : 102 M€
• Président Directeur Général et Fondateur : Charles Marcolin
• Vice-Président en charge des partenariats : Marc Billet
• Siège social : 139 Z.A du Vercors, 38140 La Murette.


MAITRISE D’OUVRAGE, MEMBRE DU COMITÉ DE PILOTAGE

• Charles Marcollin Président Directeur Général et Fondateur
• Muriel Blanc Duret Directrice Conseil, Pôle Stratégie et Design Korus,
• Anne-Sohie Kapps Directrice Communication & Marketing
• Pierre Novelli Directeur Technique National


MAÎTRISE D’ŒUVRE

• Architecte
Lautrefabrique Architectes : Jean-Pascal Crouzet, Anne Jallamion, François Durdux
• Bureau études CVC
H3C Energies : Pierre Ruzzin
• Bureau études structure
CEBEA : Cécile Sibert
• Bureau études acoustiques
DB Silence : Loïc Sturm
• Économie
DBH ingénierie :Cédric Huther
• Bureau de contrôle
Veritas : Guillaume Toutain
• SPS
Veritas : Christian Faure


ENTREPRISES

Déconstruction : Génie Civil du Sud Est
Gros œuvre : Génie Civil du Sud Est
Ravalement façade : Renov Rhône-Alpes
Terrassement : VRD Ets Rival
Charpente métallique : Bect
Couverture étanchéité : SNA Protectum
Ossature bois : SN Tradi Charpente ; GB Bois
Menuiserie aluminium : MCS Alu
Serrurerie : Serrurerie du lac
Terrasses : SN tradi charpente & GB Bois
Cloisons amovibles : Agebat
Plâterie-plafond : Baratier & D’Ey-Ko & Blanc design
Peinture : Baratier & Renov Rhône-Alpes
Revêtement sol mince : SAS S.D.S
Carrelage faïence : Chambarand Faïence Carrelage
Menuisierie bois : Menuiserie Proponnet
Menuiserie : Berruyer
Mobilier : Korus Mobilier
CVC Plomberie : Gillet
Électricité : Véodis
Alarme Sécurité : Vol Feu


FABRICANTS/ FOURNISSEURS

Armstrong
Baubuche
Buzziskin
Carl Stahl
Egger
Griffon
Griesser
Guittet
Knauf
Laudescher
Marazzi
Miliken
Novoceram
Omexco
Piveteau
Rockfon
Schüco
Soprema
Texaa
Vescom
Velux
Zuiver

 

 

Retour »